Les conditions d’inscription au registre des entreprises de transport léger sont allégées pour tenir compte des spécificités du secteur. Le justificatif de capacité professionnelle est adapté à ce secteur. Deux voies permettent de l’obtenir : la présentation d’un diplôme – le baccalauréat professionnel / spécialité exploitation des transports – ou le suivi d’un stage.